Qui suis-je ?

Lali Dugelay – unique, comme vous – Histoire d’un handicap invisible

De « happy » à « Aspie » il n’y a qu’un son, dit oralement. Cela me définit pas mal. Je porte avec joie un handicap invisible que j’ai par chance apprivoisé depuis toujours et qui me permet de vivre une vie personnelle et professionnelle très épanouie. Car je suis porteuse du syndrome d’Asperger, dit « autisme léger / de niveau 1 » car il ne présente aucune déficience cognitive bien au contraire. C’est un handicap du sens social, qui se caractérise pas des maladresses sociales et un traitement de l’information atypique sans entacher nos factuelle intellectuelles souvent hors normes. Parfaitement intégrée au milieu ordinaire depuis toujours, mes singularités enrichissent depuis 20 ans mon expérience en communication. Car oui, on peut être Aspie, et travailler en communication !

Depuis 2020, j’ai décidé de consacrer une partie de mon temps à sensibiliser entreprises et écoles supérieures au handicap invisible. Je donne des conférences destinées à mieux faire connaître le handicap invisible, qui représente 80% des handicaps, et à proposer des clés pour l’inclusion et l’accompagnement en emploi de ces collaborateurs aux profils atypiques. Le mot « handicap » continue à véhiculer beaucoup d’idées reçues, en particulier l’autisme, dont le public ne connaît que la forme sévère, très impressionnante, et qui pourtant est loin de concerner tous les autistes !

Je mets d’ailleurs ma passion du mot au service d’une communication moderne et impactante, avec une bonne dose de webmarketing et de relations presse. Les domaines d’activité très variés pour lesquels j’ai eu la chance de travailler (édition, marketing relationnel, syndicat professionnel, écoles supérieures, gestion de patrimoine, monde associatif, ESS, médico-social, EHPAD) ont su aiguiser ma nature de communicante-caméléon, capable de mettre en place pour tout type de secteur les outils nécessaires au déploiement de la visibilité et de la notoriété. Probablement l’un des métiers les plus passionnants !

J’assume complètement mes spécificités d’Aspie : j’estime que c’est une chance de voir la vie « autrement », à travers un « prisme kaléidoscopique pailleté », comme j’aime à le dire. Ce sont ces mêmes spécificités qui me permettent d’occuper un poste où l’imagination, le point de vue différenciant, sont au service de toute marque qui cherche à ce distinguer et à sortir son épingle du jeu. J’espère que ce petit site web permettra de faire mieux connaître ce syndrome auprès du grand public et des recruteurs.

%d blogueurs aiment cette page :