Lali Dugelay – Happy Aspie ConfĂ©rencière inclusion


SONDAGE AVRIL 2022

L’autisme n’est pas une maladie, on n’en guĂ©rit pas. On naĂ®t et on meurt avec. A chaque individu autiste, sa forme d’autisme, plus ou moins sĂ©vère, plus ou moins invalidante. Mais s’il y a bien une chose qui est commune Ă  tous, c’est que l’on vivra avec ce handicap toute la vie. Alors pourquoi certains d’entre nous ont-ils le droit Ă  vie MDPH et pas les autres ? Je collecte vos rĂ©ponses pour les faire remonter aux autoritĂ©s compĂ©tentes. Ensemble, agissons pour nos droits de personnes handicapĂ©es ! 🙂 N’hĂ©sitez pas Ă  rĂ©pondre et Ă  diffuser ce sondage anonyme !


 Â« Happy at work Â», c’est ce Ă  quoi tout salariĂ© aspire, il existe mĂŞme un label pour cela. « Aspie at work Â», c’est ce Ă  quoi tout porteur du syndrome d’Asperger aspire (sans oublier le fait d’être heureux au bureau, aussi). Je porte avec joie ce handicap invisible qu’est le syndrome Asperger, ou trouble du spectre autistique lĂ©ger, une forme d’autisme sans dĂ©ficience intellectuelle. Nous voyons la vie selon un prisme des neurotypiques. Mais diffĂ©rent ne signifie pas « moins bien ». Il s’agit d’un handicap du sens social, qui se caractĂ©rise pas des maladresses sociales sans jamais entacher nos facultĂ©s intellectuelles souvent hors normes. Parfaitement intĂ©grĂ©e au milieu ordinaire depuis toujours, mes singularitĂ©s enrichissent depuis 20 ans mon expĂ©rience en communication print et digitale. Car oui, on peut ĂŞtre Aspie, et travailler en communication ! Ce site a le modeste objectif de vous en apprendre un peu plus sur ce syndrome, et vous dĂ©montrer qu’il n’affecte en rien nos capacitĂ©s Ă  travailler en milieu ordinaire pour peu que nous puissions Ă©voluer dans un environnement bienveillant et adaptĂ© Ă  nos spĂ©cificitĂ©s !

Ayant connu les affres des difficultĂ©s professionnelles avant qu’un diagnostic tardif soit enfin posĂ©, mon « coming-out autistique » me permet depuis lors de vivre une vie professionnelle bien plus Ă©panouie. Etre au clair avec soi-mĂŞme, avec ses capacitĂ©s autant que ses limites, pouvoir en parler sans apprĂ©hension pour bĂ©nĂ©ficier d’amĂ©nagements qui favorisent apaisement et comprĂ©hension de part et d’autre… voilĂ  le secret d’un bon fonctionnement en entreprise. Le terme de « handicap » effraie encore Ă©normĂ©ment les employeurs, qui y associent la notion d’incapacitĂ© (physique ou intellectuelle). J’ai choisi de porter un message positif auprès des entreprises et des Ă©tablissements d’Ă©tudes supĂ©rieures qui me sollicitent pour des confĂ©rences afin de dĂ©montrer que vivre et travailler auprès d’une personne autiste est un atout et l’occasion de revoir ses idĂ©es reçues !

%d blogueurs aiment cette page :